Un nez rouge sur la TDS

La course la plus dure que j’ai faite: parcours très exigeant, très technique, et très chaud (dangereux) par endroit.
Mais sublime nature, paysages à couper le souffle au propre et au figuré.
Combien de fois ai je été au bord de l’abandon au fond de la nuit à la lueur de la frontale ? combien de fois me suis je assis au ravito comme cette fois à 3 ou 4h du matin au col du Joly ou je me suis demandé si…Et puis non, je me suis accroché jusqu’au jour comme la chèvre de Mr Seguin, ne me suis pas rendu. Le matin le doute avait disparu.Le temps ne comptait plus seul comptait d’arriver au but.
nez rouge
Chamonix 13h , les terrasses débordent, il fait chaud. Je mets mon nez rouge et les gens applaudissent me tendent leur mains ‘tape m’en cinq’ la ligne d’arrivée 30h 30 après le départ. Trop bon trop fort.

7 commentaires pour “Un nez rouge sur la TDS

  1. Catou
    Catou
    jeudi 16 octobre 2014 at 21:36

    Bravo les gars de nous faire partager ces moments magiques, que de souvenirs, les photos sont sublimes et nous font découvrir une partie de votre périple. Une pensée aux accompagnateurs qui ont dû vivre en direct d’une certaine manière ce que vous ressentiez.

  2. Frédéric Dasse
    Frédéric Dasse
    mercredi 15 octobre 2014 at 18:15

    superbes photos, paysages et commentaires passionnés d’un passionné de trail en montagne ! Tu m’épateras toujours autant ! Avec Marc vous êtes pour moi des ultra terrestres !
    Encore chapeau !!!!

  3. Amandine
    Amandine D
    mercredi 15 octobre 2014 at 16:58

    Bravo, bravo, chapeau à tous les 3.

  4. Kiki
    Kiki
    mercredi 15 octobre 2014 at 15:14

    Quel plaisir de vous voir les uns et les autres que ce soit ds la course ou accompagnateurs!!!!Un formidable défi ++++ Une réussite ,mais que d’efforts avant pdt et après cette épreuve ,toujours le sourire même à l’arrivée ++++.Joie partagée car suivi la course grâce au lien de la TDS .Félicitations à tous comme le dis Marie-Cécile :Admirative ++++ mais chacun connait ses limites surtout sur ce profil de course et son dénivelé .A bientôt ds de nouveaux défis que vous vous donnez faire partager à VYTAJOG:,les photos et récits de ces belles aventures  » QUE DU BONHEUR »

  5. Benoît
    Benoît
    mercredi 15 octobre 2014 at 10:12

    Merci pour ce partage , magnifiques paysages et bravo pour cette aventure …..
    Question : quel temps a fait la marmotte ?
    C’est l’une des plus belle photo cette marmotte, avec la tienne et ton nez rouge bravo champion !!!!!
    Benoit

  6. Frédéric Morra
    Frédéric Morra
    mercredi 15 octobre 2014 at 09:12

    Merci pour le partage de cette magnifique expérience accompagnée de ces magnifiques paysages …ET UN GRAND BRAVO

  7. mariececileB
    mariececileB
    mardi 14 octobre 2014 at 23:19

    Alors là je dois dire qu’après avoir regardé ces photos ça n’a rien à voir avec le chemin du halage…Encore chapeau bas pour avoir participé tous les 3 à cette course aussi exigeante. On se rend bien compte de la difficulté et de la beauté des paysages. ça donne envie mais là quand même c’est bien différent de ce qu’on connait et de ce qu’on sait courir. Encore bravo… Une pensée spéciale pour les accompagnateurs dont la présence est si nécessaire et réconfortante.

Commentaires fermés